Musées et expo en famille Sorties et visites en famille

Mon projet d’exposition street art pour les enfants près de Montpellier

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr
Temps de lecture estimé : 5 minutes

Le street art pour les enfants ça marche toujours ! Encore faut il savoir présenter un artiste, guider l’interprétation et pourquoi pas approfondir le débat sur des thèmes plus engagés comme le traitement des déchets, la différence ou encore le réchauffement climatique… C’est un article un peu personnel que je vous livre ici pour vous parler du projet qui réunit mes deux passions la pédagogie et le street art autour d’une exposition collective que j’ai organisée avec l’association Art salé.

L’art, et plus particulièrement le street art, est ma grande passion.

J’ai toujours été attirée par l’art. Mais je suis tombée dans la marmite du street art lors de mon voyage à New York en 2008. Depuis je collectionne les photos de ces petits bouts d’art éphémères capturées lors de mes différents voyages. Cette passion, je la partage avec mes enfants, de 6 et 10 ans, et bientôt avec minibouddha, bientôt 2 ans. Ils y sont sensibilisés depuis toujours, dans les musées, dans la rue ou dans des lieux insolites. Minipétoulette a même vu sa première expo à l’âge de 8 mois lors d’une rétrospective d’Andy Warhol au Grand Palais. Je la revois encore, avec son air étonné, pointer du doigt ce Mao de plus de 5 mètres de haut. Depuis le virus a touché toute la famille, si bien, qu’en voyage, on aime tout autant chercher des geocaches que des oeuvres dans la rue. A ce jour, notre meilleur spot street art pour les enfants se trouve à Lisbonne 😉 Autour de Montpellier, il y a un RDV qu’on ne manque jamais chaque année, c’est la Galerie éphémère. Pour découvrir le street art pour les enfants c’est le top! D’ailleurs, je suis en train de finaliser l’article sur notre voyage en Italie où j’avais organisé des balades street art pour les enfants en Toscane. Vous avez eu un petit aperçu sur les réseaux sociaux…. un peu de patience pour la suite !

Le projet fou de monter une exposition street art pour les enfants

Pour continuer de transmettre ma passion aux enfants, je me suis lancée, il y a presque 6 mois, dans un projet fou, celui de créer une exposition d’art urbain pour les enfants, appelée “biotope 2.0” dans une magnifique salle de mon petit village au nord de Montpellier.

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux vous avez certainement vu passer des images de cette expo qui continue jusqu’au 31 mars à la Maison de la coquille à Jacou. (ouvert les mercredis, samedis et dimanches de 11h à 18h)

Vous étiez nombreux à suivre l’installation de l’expo… En voici un aperçu.

Ce projet qui me tient tant à cœur voit enfin le jour… l'Expo débute aujourd'hui jusqu'au 31 mars, venez retrouver vos artistes cssJPG Crying sailor #cyrilhatt Little Lewis Matrioch Cake Thomas Rimoux w/ Art Salé Ville de Jacou I.M.E La Pinède #yellowpublicite Anagraphis Le Géant des Beaux-Arts ..#vernissage #expo #streetart #workinprogress #jacou

Gepostet von La Bougeotte en Famille am Montag, 11. März 2019

Cette exposition c’est un melting pot de techniques et de profils artistiques. Chacun des artistes apportent sa vision et sa personnalité. Des moments forts que je suis heureuse de partager avec les artistes : cssJPG, little Lewis, Crying sailor, Matriochcake, Thomas Rimoux, Cyril Hatt.

street-art-enfants-montpellier-verriere
Drawing sur la verrière réalisé in situ par cssJPG et Little Lewis
street-art-enfants-montpellier-cssjpg
cssJPG et Crying sailor
street-art-enfants-montpellier-little-lewis
Little Lewis
street-art-enfants-montpellier
Thomas Rimoux et installation de Cyril Hatt et cssJPG

street-art-enfants-montpellier-crying-sailor street-art-enfants-montpellier-little-lewis street-art-enfants-montpellier-thomas-rimoux street-art-enfants-montpellier

street-art-pour-les-enfants
Collages de Crying sailor et Matriochcake

Nous avons réalisé deux beaux vernissages le weekend dernier, un pour les initiés et les journalistes et un autre pour les kids avec ateliers street art pour les enfants. C’était top ! Merci à tous d’être venus et merci aux artistes d’avoir répondu présents.

vernissage-atelier-street-art-pour-enfant

L’aventure continue puisque 400 élèves, de 3 à 12 ans, viennent visiter l’exposition avec leur enseignant. J’y propose des visites contées aux plus petits, qui sont captivés par les animaux, les formes et les couleurs. Ils ont une imagination débordante. Pour les plus grands, on échange sur l’interprétation des oeuvres autour de l’environnement, du réchauffement climatique, des déchets, de la surconsommation et les techniques des artistes. Bref je m’éclate !

 

Le street art pour les enfants, un projet autour de l’intégration

La partie qui me tient le plus à coeur dans ce projet incroyable c’est la dimension humaine que l’on a réussi à créer grâce à l’institut médico-éducatif La Pinède. Dans ce centre, des élèves extraordinaires, déficients intellectuels, de 6 à 21 ans sont encadrés par une équipe éducative engagée et passionnée. Depuis 2014, les élèves réalisent des fresques collectives avec des street artistes renommés (Oups, Sunra, Salamech, Little Lewis, cssJPG, et dans un autre registre Cyril Hatt). Dans le cadre de notre exposition, nous avons mis en place en partenariat avec l’iME un parcours urbain. L’IME ouvre ses portes. Ce sont les élèves de l’institut qui guident, avec fierté, les groupes scolaires pour leur présenter leur travail artistique. 

street-art-enfants-montpellier-IME

Une dizaine d’oeuvres constitue aujourd’hui ce musée à ciel ouvert ! Ce contact direct avec les élèves rend la visite unique. C’est à voir ! Si vous êtes intéressé, faites moi signe 😉

Et pour finir une fois, n’est pas coutume, une photo de moi en version caméléon sur le calligraffiti de CSSjpg réalisé en février 2019 avec les élèves de l’IME (Merci Bleu trouble).

visite-street-art-enfants-ime-jacou

Et vous, comment parlez vous d’art avec vos enfants?

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !
[4.3/5 - 3 avis]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.