Arrivés à Ljubljana nous sommes étonnés par l’architecture. On s’attendait à des bâtiments vétustes et on découvre des monuments, des musées, des ponts extrêmement bien entretenus, de style baroque de la Renaissance et art nouveau, colorés avec de nombreux clochers d’églises et de cathédrales pointés vers le ciel, de grandes places et surtout une grande partie du centre pieton le long de la rivière Ljubljanica. Le château médiéval qui domine toute la ville du haut de la colline nous accueille dès notre entrée dans la ville.

Aucun embouteillage. La vie parait calme et sereine ici. Une ville à taille humaine,  avec seulement 280 000 habitants, culturelle, sécurisée et très propre. Idéal pour les familles. On découvre avec joie notre appartement loué via airbnb. Bonne pioche une nouvelle fois !

En plein centre au pied du château à 10 mètres de la place du marché central. Notre studio de 50m2 tout équipé sera parfait pour ces 2 prochains jours. Nous découvrons alors que l’appartement n’appartient pas à un particulier comme le faisait penser l’annonce du site mais à un gestionnaire qui a plusieurs appartements et hôtels. Peu importe c’est vraiment une bonne aubaine pour nous. Un appartement à Ljubljana vaut 75-100€ la nuit. A 50€ avec cette localisation on ne pouvait pas trouver mieux en plein mois de juillet. Le seul hic, pas de place de parking. 2 possibilités soit payer le parking du château à 1,50€/h soit garer la voiture dans un quartier résidentiel gratuit. 2 ème option avec retour en centre-ville à vélo avec remorque.

Ljubljana à vélo c’est top ! Des pistes cyclables partout, sans aucune gêne puisque les voies cyclables sont soit en contre sens dans les rues à sens unique, soit sur les trottoirs ou encore dans le centre ville pieton ! En repartant de notre parking nous faisons un passage à vélo au parc trivoli, spécial famille. Plusieurs aires de jeux, des grands espaces verts, un zoo,… Puis on flâne sur les pistes cyclables en découvrant la ville, ses monuments récents ou anciens, ses terrasses de café et son air paisible.

À 15h le marché quotidien de fruits et légumes de petits producteurs se termine,  on achète juste des tomates et de la pastèque pour notre repas du lendemain. Puis on se décide d’aller au château tenter notre chance au resto réputé de la ville pour sa cuisine traditionnelle à base de produits exclusivement Slovènes. Arrivés à 19h15 au château on se jette sur le resto sans même a voir eu le temps de profiter de la vue du château après une ascension à pied laborieuse.

Poussette et enfant non recommandé la pente est raide et plutôt dangereuse sur un sol glissant et caillouteux. Préférez le funiculaire (payant).

Bonne stratégie nous arrivons à obtenir une place sans avoir réservé. Encore une chance vu la tête du serveur qui était prêt à nous virer. L’accueil n’est pas des plus aimables. Le repas est délicieux, ultra parfumé et se mange avec une cuillère à soupe comme pour des ragoûts. Le vin blanc à dominante Chardonnay de la région de Vipava (sud ouest de la Slovénie) nous réveille les papilles dès l’apero. Ce ne sont pas des cacahuètes qui sont offertes à l’apero mais une sorte de fromage au miel et au herbes, un fricandou de canard aux pommes et du pain chaud. Délicieux !

La terrasse dans la cour du château est pleine et le repas se terminera 1h45 plus tard, un peu long pour les enfants. Mais ça nous a juste laisser le temps d’observer le coucher de soleil depuis les murailles du château et de redescendre par un chemin encore plus dangereux sans éclairage et sans rambarde. Hyper dangereux !

Après une nuit horrible pour Minipetoulet (ça arrive rarement heureusement) nous partons en vélo pour visiter le parc archéologique au sud est de Ljubljana. Le site qu’on a visité est encore en fouille on a donc pu observer le travail des archéologues. Super intéressant. Minipétoulette nous a même demandé si elle pouvait chercher dans la terre pour trouver des cailloux. Elle a trouvé un cailloux en forme de chaussure et un autre en forme de coeur. Future archéologue ! La visite archeologique se poursuit dans le quartier avec plusieurs vestiges conservés et dissimulés entre les immeubles.

Puis on repart au bord de l’eau sous les parasols avec un petit air rafraîchissant pour déguster smoothie et bière locale. On prend le temps de regarder les passants et découvrir une foule de vélos différents des vieux, des retapés, des tendance, des personnalisés, des loués (vélib). Ljubljana est incontestablement une ville de cyclistes. Des qu’on s’écarte du cours d’eau il fait très chaud dans les ruelles. Le moment idéal pour les visites intérieures.

Dans la vieille ville on visite donc l’hôtel de ville. Magnifique puit de lumière intérieur. On en profite pour visiter l’expo temporaire du photographe français, que j’aime beaucoup, Philippe Bordas. Juste à côté la galerie municipale propose une expo sur le thème de l’absurdité des médias. Drôle et décalé. Une petite sieste s’impose après la nuit qu’on vient de passer on rentre donc se reposer à l’appart.

Juste après le goûter c’est reparti à pied cette fois ci pour aller admirer la vue à 360° depuis le 12eme étage du « gratte-ciel ». Splendide ! On a bien fait d’y aller juste pour un verre, notre table était juste en face du château. Les tables de restaurant donne sur le nord de la ville, beaucoup moins joli.

Sur le chemin retour, comme à notre habitude en voyage nous choisissons un livre pour enfant dans la langue du pays. Le but étant de trouver un livre avec suffisamment d’images pour comprendre l’histoire sans lire un seul mot de slovene.
Pour notre dernière soirée à Ljubljana on se devait d’aller manger au Ribca un restaurant réputé pour son poisson, situé juste à côté du marché aux poissons le long du fleuve. Leur spécialité le poisson fri : sardines, merlu, calamars, langoustines. Hummm un délice pour l’apero. Les enfants épuisés par la chaleur tombent comme des mouches à 20h30. les clubs jazz, les théâtres et les concerts de Ljubljana la nuit ce sera pour une autre fois… En amoureux !

Avant de quitte la capitale, un petit tour au marché aux fleurs et au marché des halles et visite de la bibliothèque nationale. Le chef d’oeuvre de Jože Plečnik, le célèbre architecte slovène qui est à l’origine de la reconstruction de la ville dans les années 30. Du marbre noir partout du sol au murs et des colonnes de plusieurs mètres de haut. Dans une salle des livres du XVI ème siècle et une carte représentant l’Europe du XVI ème sur laquelle les visiteurs peuvent épingler leur pays d’origine. Nous étions les 5èmes de Paris. Donc soit Ljubljana n’est pas (encore) une destination à la mode soit personne ne pense à visiter ce monument emblématique de la ville. En tout cas nous on a adoré.
Il est l’heure de quitter l’appart mais on ne pouvait pas quitter la ville sans goûter au meilleur Burger de Ljubljana : un horseburger 100% cheval (garanti sans boeuf!) comme ça il n’y a pas erreur sur la marchandise. Délicieux !

A ne pas louper :

  • Architecture : Cathédrale Saint Nicolas, triple pont, pont aux dragons, l’hotel de ville, la place de Mestni Trg avec sa fontaine italienne, la place Preseren, le pont des amoureux, la facade colorée de la Banque commerciale coopérative, la bibliothèque nationale
  • Achat : le marché central, la meilleure glace de la capitale, jeter un oeil au magasin flat, design branché
  • Une ballade à vélo au parc Tivoli au coeur de Ljubljana 
  • Visite originale : hôtel de ville, musée d’art contemporain, le parc archéologique, la bibliothèque nationale, gratte-ciel Neboticnik de Ljubljana

Café et Restau :

  • Gostalina Na gradu, restaurant dans la cour du chateau. Excellent notre coup de coeur!
  • une assiette de poisson fri au Ribca
  • un Horse burger le meilleur hamburger de la ville au Hot’horse
  • un verre dans le gratte-ciel Neboticnik de Ljubljana
  • une super terrasse pour profiter de Ljubljana en famille

5 Comments

  1. Ton récit, c’est pour moi vraiment les vacances de rêve ! Nous préférons de loin la campagne et la montagne à la mer, alors tes récits me font horriblement envie !

    • Et comme nous n’arrivions pas à nous mettre d’accord entre campagne, montage et mer on a été obligés de TOUT faire 🙂 c’est chouette aussi à petite dose.

  2. Très chouette ! En moyenne, Slovénie, faut compter quel budget pour hébergement et pour repas ? Je suis très tentée d’après tes photos !

  3. Pour l’hébergement nous avions trouvé un appart à 50€/nuit super bien situé. Sinon il faut compter entre 50-100€ à l’hôtel dans le centre, de très bon standing. Je dirais que c’est 50% moins cher qu’à Paris. Idem pour les repas. Tu peux manger une pizza géante pour 4 € ( à partager à 2), un menu complet le midi pour 6€, et le resto réputé dans la cour du château nous a coûté moins de 40€ à 3! ça ne vaut même pas la peine de manger à l’appart à ce prix là 🙂 Compte 2-3 jours pour visiter la capitale. ça peut être un bon pied à terre pour visiter le pays avec tous les réseaux de bus et train (vraiment pas cher) qui t’amène à Bled, aux grottes ou sur la côte adriatique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.