Temps de lecture estimé : 4 minutes
C’est la saison! Ceux qui ont le projet de partir en voyage à vélo cet été, sont déjà le nez plongé dans les guides, les forums, les blogs...
Et comme nous on aime pédaler et bouger en famille dès que l’occasion se présente, nous commençons à avoir une petite expérience des voyages à vélo itinérants avec des enfants.
C’est toujours un plaisir de répondre à vos questions par mail et je me dis que peut être ça intéresserait d’autres familles.
Découvrez nos récits de voyage en vélo le long du canal du midi :
Voici donc notre retour d’expérience d’une petite famille qui prévoit de partir avec un bébé de 14 mois le long du canal du midi sous forme de questions/réponses.

Comment supportait votre fille ces 50 km /jour dans une remorque vélo enfant ?

Très bien! En fait, on a commencé les petites sorties vélo quand elle avait 9 mois. 10 minutes de trajet quotidien dans un siège vélo pour aller chez la nounou, puis rapidement les sorties d’une heure ou 2 pendant le weekend. Notre premier circuit avec la remorque remonte à mai 2010 (elle avait alors 14 mois), aux châteaux de la Loire. Des petits circuits parfaits pour rouler sur du plat avec le moins de circulation routière possible (50km/jour). C’est à partir de ce moment là ce que nous nous sommes aperçus qu’elle supportait très bien les voyages en remorque.
Je pense qu’il faut les habituer jeune aux long voyages. Ainsi ils apprennent très vite à jouer tout seul, à s’ennuyer, à regarder les paysages, à chanter, à somnoler ou même faire une grosse sieste. Elle avait une gourde avec elle et quelques jouets. On s’arrêtait toutes les 1h30-2H pour faire une grosse pause ravitaillement (de 30mn-1h), histoire de se dégourdir les jambes, faire des courses, prendre des photos… On préfère étaler la journée de vélo de 9h à 17h-18h et profiter de nos étapes de la journée plutôt que de tout faire d’un coup et visiter au point d’arrivée. Ainsi on peut profiter un peu de tout. Et c’est beaucoup moins fatiguant pour les uns et les autres. L’inconvénient c’est, pendant les périodes de grosses affluences, d’avoir déjà réserver, sinon on se retrouve vite pris de cours à 17h quand tout est complet.

Crédit photo : La bougeotte en famille

Vous étiez vous renseignés pour la santé de son dos, ou aviez vous juste fait des essais pour savoir ?

Non on ne s’est pas renseignés. Par contre, on ne l’a jamais laissé plus de 2h assise dans la remorque (comme dans une voiture ou dans un porte-bébé en fait). Les remorques vélo sont très bien conçues (nous venons d’en acheter une double) mais quand on avait la Burley Solo (même principe) en single elle n’a jamais rechigné à y entrer… bien au contraire, c’est sa cabane!
Bien que les remorque vélo enfant Charriot (ou Thule) soient pourvues d’amortisseur au niveau des roues, il ne faut oublier l’amortisseur du siège-hamac lui-même. Comme elle n’est pas en contact avec le sol, même dans les chemins escarpés, son dos est bien maintenu. On s’est rendu compte sur le canal de Nantes à Brest (2011) que le fait de stocker les couches sous son siège annule les mouvements de hamac et donc pouvait lui faire mal au dos en fin de journée (elle s’en est plaint). On a donc été obligé de perdre de la place dans les sacoches ou dans le coffre de la remorque pour assurer son confort. C’est à prendre en compte!

Certaines personnes disent que les bords du canal du midi sont parfois difficilement praticables avec du poids et une remorque vélo enfant du fait de l’étroitesse du chemin, des racines, des ornières…qu’en pensez vous ? 

Effectivement, quelques passages ne sont pas très larges. Le papa qui tire la remorque est assez doué en équilibre sur le vélo donc il est passé facilement. Mais je pense qu’en posant le pied et en poussant le vélo ça peut passer aussi, ce n’est quand même pas du VTT! L’important c’est de toujours regarder le chemin et de ralentir en voyant des racines ou des trous. On rattrape le retard sur les portions bien lisses (12-13km/heure en moyenne sur la journée).

Enfin, nous envisageons une formule identique à la votre , à savoir de dormir le soir à l’abri, dans un lit et de ne pas avoir à s’occuper de l’intendance…pouvez vous me dire le budget que vous avez utilisés pour l’hébergement et les repas ?

Nous avons choisi une formule plutôt chambre d’hôte et hôtel (certains sont d’ailleurs bien équipés pour ranger les vélos). Il faut compter un budget de 40-50€/nuit (petit déjeuner compris), 10€ le midi (pique-nique), 30-40€ pour le repas du soir (restaurants ou table d’hôte). Si vous partez l’été, pensez à réserver plutôt dans une majorité d’hôtel (sans sortir du canal si possible) car la chaleur la nuit est insoutenable dans ce pays (où il n’y pas beaucoup d’air). Mais une nuit dans une belle maison d’hôte a tout de même son charme. Heureusement que nous avons testé la chambre d’hôte qu’à la fin de notre périple car nous avons mal dormi avec la chaleur (malgré les vitres ouvertes).

Avez vous fait des escapades vélo similaires en France ?

Découvrir tous nos voyages à vélo en famille

Nos emplois du temps ne nous permettent pas toujours de partir longtemps on aime aussi beaucoup partir pour la journée autour de Paris (Bois de Boulogne, bois de Vincennes, Fontainebleau, La coulée verte (Montparnasse-Marly), Versailles, Parc de Saint Cloud, bois de St Cucufa…
Avec la naissance du petit dernier, nous comptons retrouver les routes de France dès le mois de mai (il aura donc 6 mois) pour 5 jours. Nous cherchons encore notre itinéraire. On hésite entre continuer la Loire à vélo (dont nous connaissons la qualité des routes cyclables) ou la côte atlantique. Nos impératifs, un circuit avec zéro voiture pour pouvoir s’arrêter facilement avec le tout-petit. Pourquoi pas, les Landes, l’ile de ré, l’ile d’oléron?

12 Comments

  1. Carole de Bougerenfamille Reply

    Merci pour ce témoignage très intéressant. L’ile de Ré peut être sympa mais en 5 jours vous en aurez fait 2 fois le tour. A moins d’adopter un rythme plus cool ;-). L’île d’Oléron à mon avis trop petit (pas testé à vélo mais je connais bien).
    La Loire à vélo est une valeur sûre, cependant rares sont les portions sans voitures. Petit conseil : attention au sens du vent pour préparer l’itinéraire…
    Bon voyage !

  2. Il est top ton billet : dès que j’ai 5 min je le rajoute à mon billet spécial vélo (publié il y a une semaine je crois).
    Pour nous ce sera l’île de Ré (100km de pistes cyclables) en mai couplé avec La Rochelle où passe Vélodyssée…

    Mais je souhaite aussi faire Noirmoutiers et d’autres parcours en Vendée !

    Une question pour le canal du midi : De Paris, vous avez pris le train ?? C’est vraiment long Paris-Toulouse 😉

  3. Bonjour,
    Merci beaucoup pour toutes ces questions essentielles pour un voyage en famille sur le chemin de halage du canal du Midi. Il nous arrive en effet fréquemment de répondre à des voyageurs à vélo souhaitant effectuer tout ou partie des 240 km de chemin de halage, longeant le cadre somptueux du canal du Midi. Une aventure inoubliable … Pour toute autre question pratique (adresses, bons plans, aide à l’élaboration de votre projet, …), l’office de tourisme du canal du Midi est à votre disposition au 04 67 37 85 29

  4. Le Canal du midi !!! Projet reporté pour 2014 car oui comme tu le sais on quitte notre sud pour l’Eurovélo 6 cet été, poussinette aura plus d’un an.

    9 mois c’est aussi pour nous le début pour la « mise en remorque », elle a même son petit casque adapté bébé.

  5. L utilisation des chemins de halage est reserve aux ayant droit, est il legal de faire du velo sur les berges du canal gerees par les VNF et dont privees »

  6. Cher Daniel,
    Il n’est pas illégal de faire du vélo sur le chemin de halage. Simplement, si vous souhaitez vous promener en toute légalité, il vous faire une demande individuelle et temporaire d’autorisation de circuler sur le chemin de halage. Pour cela, c’est très simple, vous pouvez faire votre demande auprès de VNF (Voies Navigables de France) au +33 (0)5 61 36 24 38 ou +33 (0)5 61 36 24 93.
    Bon voyage !

  7. bonjour et merci pour tes articles,
    nous avions le projet de faire le canal du midi, mais nous avons du le suspendre puisque grossesse 🙂
    du coup cette année ça nous tenterait bien, mais penses-tu qu’avec un bout de chou de 6mois ça peu le faire (on partirait sur du 6 à 7 jours pour faire toulouse agde) ? et tan que j’y suis, aurais-tu des conseils sur la remorque à choisir ???

  8. Super votre blog! Actuellement enceinte, je vois a nouveau la possibilite de pedaler bientot! Pensez aux pays-bas qui n est pas loin et recouvert de piste cyclable. Un pays sympa pour un premier sejour a l etranger je pense. On le recommade vivement. L endroit le plus safe au monde et magnifique au moment de la floraison des champs de tulipes!

  9. Bonjour!
    Je suis maman d’une petite fille de 9 mois, et nous préparons un petit périple en vélo et tente pour cet été. Notre poulette a déjà sa remorque et son duvet, par contre, je me pose des questions sur le matelas… le matelas pliable Oeko-tec pourrait-il faire l’affaire? Nous ne prévoyons pas de dormir dans des gîtes ou hotels, et le peu de place sur les vélos me pose quelqueq tracas concernant le couchage. J’ai vu qu’il existait des tentes pop-up, mais j’ai peur que cela prenne trop de place sur le vélo et dans la tente!!

    Merci de votre avis!! et Merci pour votre blog!

  10. Bonjour, tout d’abord merci pour votre blog passionnant et très utile. Nous allons faire le canal du midi avec nos 4 enfants en juillet et je me suis renseignée à la SNCF pour notre retour en train et ils m’ont dit que ce n’était pas autorisé de mettre une carriole dans le train… Pouvez-vous me dire comment vous avez fait et si c’est quand même toléré??Nous avons le même style de carriole que vous. Nous aurons 6 vélos et une carriole à mettre dans le train… Merci beaucoup pour vos renseignements.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.