Côté ciné, depuis la naissance de notre petit dernier, nos sorties se sont transformées en tête à tête avec notre minipétoulette. A son grand bonheur!

Depuis quelques mois, nous avons craqué sur le projet d’Alexander Tatarsky : La Montagne de joyaux par le studio d’animation « Pilot ». Le but de ce projet était de montrer aux enfants comment accepter et apprécier le multiculturalisme de leur pays, la Russie. A nous d’en profiter pour faire découvrir ce pays à nos enfants!

52 films d’animation pour enfants autour des contes et légendes russes. De 13 minutes chacun, ils sont réalisés par différentes équipes utilisant des techniques très diversifiés : dessins, papiers découpés, aquarelle, marionnettes… Indépendants les uns des autres, le narrateur présente ainsi à chaque intermède la région d’origine :

« Je vais vous parler de la Russie, le plus grand pays du monde. Plusieurs centaines de nationalités vivent sur cet immense territoire et chacune a ses propres traditions et légendes. Chacun de ces contes est aussi magnifique qu’une pierre précieuse. »

Avec la première série de 4 courts métrage, La balade de Boubachka, vous avez pu (re)découvrir sur grand écran à la fin de l’année :

  • Le Rossignol, d’Alexandre Tatarsky, 2006 : le sultan aime tant son oiseau qu’il fait tout pour le divertir. Mais cela suffira-t-il à rendre le rossignol heureux dans sa cage ?
  • La Maison des biquettes, de Marina Karpova et Eduard Nazarov, 2009 : Vassilek, petit garçon aux cheveux hirsutes, est poursuivi par un loup. Il se réfugie dans une maison très alléchante…
  • Histoires d’ours, de Mikhail Aldashin, 2007 : Après l’hibernation, un ours affamé part à la recherche de nourriture à travers la taïga. Il rencontre en chemin un écureuil, une carpe et un petit oiseau à qui il va jouer des tours. Mais rira bien qui rira le dernier… 
  • Zhiharka, d’Oleg Uzhinov, 2006 : Zhiharka est une fillette très malicieuse qui adore faire des farces à ses parents adoptifs et à la renarde qui aimerait pourtant bien la croquer…
Dès demain, découvrez 4 nouveaux courts métrages : L’ogre de la Taïga. 
  • Le Chat et la Renarde de Konstantin Bronzit, Russie, 2004. Abandonné dans les bois par son maître, un chat fait la connaissance de la renarde. Pour obtenir d’elle le gîte et le couvert, il lui fait croire qu’il est le gouverneur de Sibérie, « Misti-gri Ivanovitch ».
  • Les Trois Chasseurs de Sergeï Merinov, Russie, 2010. Trois chasseurs, attrapés par le géant de la forêt, doivent raconter chacun leur tour une histoire au sujet d’un animal sans jamais prononcer son nom. Ils auront la vie sauve seule-ment si le géant ne trouve pas l’animal dont il s’agit…
  • La petite Khavroshka d’Inga Korjnera, Russie, 2007. Khavroshka, la petite orpheline, est considérée comme une domestique par la marâtre et ses trois filles qui l’ont recueillie. Heureusement, son amie la vache veille sur elle.
  • Gare aux loups! de Natalia Berezovaya, Russie, 2005. Un bélier et une chèvre fuient leur propriétaire à la recherche d’une vie meilleure… Ils se cachent dans un bois et se réchauffent auprès d’un feu de camp… jusqu’à ce que des intrus viennent mettre en danger leur appa-rente tranquillité.
Ce qu’on a aimé ce sont les images ultra-colorées, découvrir de nouvelles cultures et  la moralité de chaque histoire.
On vous recommande particulièrement ce format de plusieurs court-métrages pour faire découvrir aux plus petits leur premier film au cinéma. Les petites histoires sont plus faciles à suivre que les longs Walt Disney/Pixar… Bon film en famille!
L’ogre de la Taïga
Films d’animation
52 minutes – 4 court-métrages de 13 mn
A partir de 3 ans
Sortie 13 février 2013
Les films du Préau
Et si vous connaissez des contes russes illustrés je suis preneuse  pour la lecture du soir…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.