Sport en famille Vélo dans le Sud Ouest

Les coulisses du Tour de France à Toulouse

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr
Temps de lecture estimé : 6 minutes

Vivre l’arrivée de l’étape du tour de France dans la peau d’un coureur cycliste, je n’y avais jamais songé. Quand le comité régional de tourisme d’Occitanie m’a proposé de tenter cette expérience, j’ai trouvé l’idée originale. Même si je savais que je n’avais pas le niveau, je n’ai pas hésité une seconde ! Sans être une fan assidue, le Tour de France est la plus grande course cycliste au monde, alors forcément c’est un évènement sportif qu’il est impossible de rater dans notre famille.

Cette année le Tour de France a mis l’Occitanie à l’honneur. Sur les 21 journées que couvre cet évènement, près de la moitié s’est déroulée en Occitanie. Le Tour est passé dans 6 départements de l’Occitanie : l’Aveyron, le Tarn, la Haute Garonne, l’Ariège, l’Aude et le Gard. Une belle mise en avant de notre magnifique région !

Grâce à l’organisation de Discover France, j’ai pu participer à l’arrivée de la 11ème étape du Tour de France à Toulouse avec quelques autres instagrammers locaux.

Une expérience unique dans les coulisses de l’arrivée de l’étape du Tour de France à Toulouse

MERCREDI 17 JUILLET 2019

Alors que les cyclistes sont déjà partis d’Albi, il ne nous reste plus que quelques heures pour passer l’arrivée avant le peloton. En fin de matinée, on démarre notre petit tour de 40km du côté de Vendine en plein milieu des champs de tournesol et de la vallée de lauragais. La campagne toulousaine est vraiment magnifique et, étonnamment, vallonnée. On se laisse porter par nos VAE (vélo à assistance électrique) avec toutefois quelques suées en haut des côtes. Car il faut le savoir, même en vélo électrique, il faut pédaler ! Les plus puristes des supporters nous ont lancé quelques boutades et même des « tricheurs » à la vue de nos engins. Mais peu importe, l’ambiance festive s’installe tranquillement au bord des routes et dans les villages. Les glacières, les parasols, les chaises longues s’installent au bord de la route et une ambiance conviviale nous mène jusqu’aux portes de la célèbre ville rose, Toulouse.

Arrivés à Toulouse, la route est barrée, mais grâce aux organisateurs, qui ont tout prévu, nous avons les accréditations pour rejoindre la ligne d’arrivée et profiter de la ville sans aucun trafic routier. Le rêve de tous cyclistes !

Les barrières sont déjà en place et les supporters arrivent petit à petit en attentant l’arrivée de la caravane et bien sûr des favoris.

Avec quelques timides applaudissements, nous passons la ligne d’arrivée, un peu impressionnés par ce qu’on venait de vivre. Très modestement, on a traversé les coulisses, on est montés sur le podium et on a laissé exploser des cris de joie en prenant quelques photos souvenirs et des selfies comme il se doit !

Après cette aventure, un bon pique-nique nous attendait près du jardin Compans-Caffarelli.

A une centaine de mètre de la ligne d’arrivée, on entendait au loin l’ambiance qui montait crescendo. Après avoir repris des forces, on a donc rejoint la foule pour assister aux animations de la Caravane du Tour de France à Toulouse. 400 personnes ont été recrutées pour mettre l’ambiance au passage de la caravane, distribuer des cadeaux et faire passer un bon moment aux supporteurs présents sur place depuis des heures. Plus de 4500 personnes se déplacent quasiment tous les jours de ville en ville pour installer, démonter, encadrer, sécuriser le Tour. C’est une organisation incroyable !

On pourra facilement pointer du doigt les méfaits de la distribution abusive de produits, gadgets et autres échantillons pendant le passage de la caravane. Mais au delà de ça, ce sport qui continue de rassembler des générations depuis des décennies, a su garder une ambiance bon enfant. Il faut vivre cette expérience pour comprendre le spectacle offert pour une si courte durée (plusieurs heures d’attente pour quelques minutes de passage).

Nous voilà enfin prêts, placés devant un écran géant (pour la retransmission en direct) avec un point de vue à quelques dizaines de mètres de la ligne d’arrivée. L’adrénaline commence à monter quand les commentateurs annoncent le passage des premiers coureurs aux portes de Toulouse. Lancés à près de 70km/h, c’est finalement l’Australien Caleb Ewan qui a remporté au sprint la 11e étape du Tour de France. Il a devancé le Néerlandais Dylan Groenewegen d’un cheveu. C’est ça aussi le suspense du Tour. Il y a toujours des rebondissements, des chutes, des échappées…

A l’instant où cet article est publié, on ne connait toujours pas le vainqueur du Tour. Mais ça ne saurait tarder !

EDIT : le sprint final de l’arrivée sur les Champs-Elysées finalement a beaucoup ressemblé à celui de Toulouse.

Pour se remettre de nos émotions… la fête continue à Toulouse !

Pour fêter l’arrivée à Toulouse, nous avons été conviés par le club des Hôteliers de Toulouse à participer aux nocturnes du marché Victor Hugo. Tous les stands des halles sont ouverts et proposent à emporter ou à déguster sur des tables hautes, des plateaux de fromages, charcuterie, poissons… A l’extérieur les gens s’installent sur les trottoirs et les bandas font l’animation. Les paquitos se forment spontanement. C’est une ambiance très festive et conviviale qui s’offre à nous. On découvre alors l’hospitalité à la mode occitane, c’est l’Occitalité.

Petit bonus le coucher de soleil mémorable sur les toits toulousains.

Je ne connais pas très bien Toulouse. Je n’ai fait que traverser la ville pour notre départ du canal du midi à vélo et passer un weekend en famille toulousain en automne dernier. Encore une fois, cette expérience en solo me laisse croire qu’il fait bon vivre ici et qu’il y a encore beaucoup de choses à découvrir.

Pour revivre l’ambiance de cette journée, voici la video des coulisses du tour de France à Toulouse. Si vous avez aimez, n’hésitez pas à partager, liker et vous abonner à notre chaîne si ce n’est pas déjà fait 😉

 

Pour se loger à Toulouse, je vous recommande l’hôtel Albert 1er dans lequel j’ai séjourné 2 nuits. Un charmant petit hôtel familial depuis 3 générations en plein centre de Toulouse. Ils mettent un point d’honneur au zéro déchet (ni dans les chambres ni au petit déjeuner) et en plus ils accueillent les vélos dans un garage très original. Amis cyclistes, vous pouvez y aller les yeux fermés ( à partir de 75€/nuit).

Et vous, ça vous tente de vivre l’arrivée d’une étape du Tour de France en coulisse?

Merci à Xavier et Cyril de Discover France pour le super encadrement de cette expérience inédite du Tour de France (version tricheur). Merci le CRT particulièrement Patrick et Arnaud, pour l’organisation de ce blogtrip sportif et festif dans la bonne humeur et enfin merci à Philippe, Nicolas, Raphaël, Élodie et Mathieu pour ces belles rencontres et nos échanges.

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !
[5/5 - 3 avis]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.