Voyages en famille

Idée weekend : visites et activités insolites à Lille

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr
Temps de lecture estimé : 12 minutes

Vous cherchez des idées d’activités insolites à Lille pour une visite originale? Lille, ce n’est pas la ville à laquelle on pense en premier. Et pourtant, cette ville aux milles facettes a su se métamorphoser et convertir ses anciennes usines, gares ou bâtiments à l’abandon en lieux culturels et artistiques de grande qualité. De nombreuses petites anecdotes rendent la visite encore plus vivante ! Finalement un weekend c’est vraiment trop court !

J’ai découvert Lille quand j’habitais encore Paris le temps d’un weekend en amoureux. Y revenir en solo pour le salon des blogueurs de voyage, a été l’occasion de découvrir des activités insolites à Lille, grâce à Hello Lille et l’association Lille 3000, qui propose un programme culturel en continuité du dynamisme insufflé par Lille en 2004 en tant que Capitale européenne de la culture.

Dans cet article, je vous donne des adresses et des anecdotes autour du thème du patrimoine et de l’Art sous toutes ses formes, street art, installations, art brut, art contemporain… Des activités insolites à Lille à découvrir avec ou sans enfant le temps d’un weekend !

1. Cueillir des tulipes géantes de Yayoi Kusama

Dans le récent quartier d’Euralille, vous retrouvez place Mitterand, les tulipes de Tulipes de l’artiste YAYOI KUSAMA. Cet étrange bouquet de 7 mètres de haut, aux allures pop art et jeu vidéo ne passe pas inaperçu dans cet ensemble très minéral. Les tulipes, typiques du Nord, sont devenues le symbole de Lille depuis que la ville a été Capitale Européenne de la Culture en 2004. L’oeuvre a fait partie d’une grande exposition de rue faisant intervenir des artistes du monde entier sur le thème Flower power.

insolite-art-urbain-tulipes-euralille-lille

2. Faire un tour du monde express à Lille-Europe

En entrant dans la station de métro de Lille-Europe, on peut observer les magnifiques fresques qui regroupent des monuments de tous les coins du monde. C’est l’oeuvre de Jean Pattou, architecte et peintre. Il a livré cette immense fresque pour décorer les murs de béton brut de la station de métro Lille-Europe, qui dessert la gare du même nom à Lille. On peut s’amuser au jeu du cherche et trouve : l’Atomium, les Pyramides, Big Ben, le Taj Mahal, le Kremlin…

insolite-fresque-hall-gare-euralille

3. Passer sur les rails du Mongie

Avant de ressortir du Parc Matisse par le chemin des étoiles (des illuminations incrustées tout au long de l’allée), on traverse les rails de l’ancien tramway, le « Mongie » (du nom de son constructeur de l’époque en 1909). Les Lillois ne disent pas « le tram » mais le « Mongie ». Puis on passe sous la porte de Roubaix, construite en 1621, qui porte les blasons de Lille, la fleur de Lys argent sur fond rouge et les lions de Flandre, qui marque le passé tumultueux qu’a connu la ville de Lille, tiraillée entre le France et les Pays bas.

4. Saluer la grosse Madeleine

Il n’y a rien à manger ici ! Quand on remonte la rue de Thionville on se rapproche de l’église Sainte Marie de Madeleine, dit La Grosse Madeleine. Cette église a été fermée au public pendant près de 40 ans avant d’être désacralisée et réhabilitée en centre d’art par Lille 3000. Une vraie pépite ! L’architecture est très originale et les installations monumentales. Actuellement, c’est l’installation insolite de l’artiste indien Subodh Gupta que vous pourrait admirer, qui propose le paradoxe entre la modernisation de l’Inde et la globalisation.

insolite-art-eglise-madeleine-lille

insolite-eglise-madeleine-lille-art-contemporain

5. Longer les canaux lillois

On repart vers les anciens canaux de Lille. OUI, vous avez bien lu ! Il y avait des canaux à Lille en passant par l’avenue du peuple belge vous trouverez même des anciens garages à bateaux. L’actuelle avenue du peuple Belge était la Basse-Deûle. D’ailleurs, l’un des ponts qui l’enjambait, le pont Neuf, est toujours présent.

A cause de l’eau stagnante, des problèmes d’hygiène et de la mauvaise odeur, le canal a été recouvert. Mais il reste encore des petites parties de ce canal que l’on peut visiter avec un guide près de l’Hospice Comtesse, ancien hôpital de Lille fondé en 1237.

lieux-insolites-lille-canaux

6. Faire coucou par la fenêtre du Moulin

Juste à côté de l’Hospice Comtesse, se trouve l’îlot Comtesse, un lieu très charmant et très apprécié des Lillois quand il fait beau. Ici se trouvait un moulin dont les roues à aubes étaient actionnées grâce au canal. Il n’en reste qu’un pan de mur aux briques rouges qui donne sur la rue de la Monnaie.

insolite-canal-sous-ilot-comtesse-lille

insolite-moulin-lille-rue-monnaie

7. Dénicher une publicité, vieille de 91 ans

Tout au bout de la rue Grande-Chaussée, on trouve facilement l’Huîtrière, établissement centenaire, qui était une des adresses les plus mythiques de Lille.

insolite-huitriere-lille

insolite-huitriere-lillle

En se dirigeant vers la rue Basse, tout à côté. On peut voir l’ancienne devanture de l’Huîtrière ouverte en 1882. Les locaux devenus trop étroits, l’Huîtrière a déménagé le 1erseptembre 1928 à son emplacement actuel. L’annonce sur l’ancienne devanture est restée avec beaucoup de fraîcheur !

insolite-publicite-huitriere-lille

8. Trouver le chat bossu et le bras d’Or

En continuant par l’une des plus vieilles rues de Lille, la rue des Chats-Bossus, nous avons découvert, au n° 12, une vieille enseigne d’estaminet. Elle était autrefois connue sous le nom de la “rue des Cabochus”. Le nom viendrait de « caboche », désignant les crânes des animaux dépecés par les tanneurs qui occupaient autrefois la rue et les entassaient là. Gloups…

anecdote-chat-bossu-lille

Un peu plus loin en empruntant la rue de la grande Chaussée, on trouve le bras d’Or sur la balustrade de la boutique qui fait angle avec la rue Pelletier. Ce serait l’enseigne d’une pharmacie. Mais les avis sur cette origine divergent.

9. Cacher ce sein

Il y a de nombreux boulets de canon incrustés dans les façades lilloises (en souvenir au siège de Lille par les Prusses en 1792). Mais regardez au-dessus de l’ancienne bonneterie MOREL, place du Théâtre,  devenue un des cafés mythiques de Lille… Vous y verrez un boulet qui est repeint tout de rose dévêtu … (au dessus du S de FILS)

Un des plus pittoresque boulets de Lille est celui peint en rose au-dessus de Chez Morel

10. Se faire sonner les cloches sur la place du théâtre

Sa fonction autrefois était de sonner l’ouverture et la fermeture de la Bourse, devenue la Vieille-Bourse.

La vieille bourse abrite 24 maisons disposées en carré,  autour d’une cour intérieure et d’une galerie couverte. On peut y accéder par une des 4 entrées sur les côtés. Aujourd’hui, elle abrite des bouquinistes. vieille-bourse-lille vieille-bourse-lille-bouquiniste

11. Gare aux voleurs de la Grand’ Place

Depuis la Grand’Place, on peut voir un petit campanile au sommet duquel on aperçoit Mercure, dieu du commerce, des échanges… des voleurs aussi…

12. Mettre les femmes à l’honneur

Je en connaissais pas Lille pour son passé féministe, cependant, sur la Grand’place, autrement appelée place du Général De Gaulle (lillois), 4 femmes sont à l’honneur. Les 3 grâces au sommet du bâtiment du journal local la Voix du Nord et la colonne de la déesse.

lille-grand-place

Le trio symbolise les trois anciennes provinces de la région, aujourd’hui le Nord-Pas-de-Calais : les Flandres, l’Artois et l’Hainaut.

Perchée à 17 mètres de haut, il est impossible de rater la Déesse sur sa colonne. Le visage sévère,  une main tendue vers le sol, de l’autre un boutefeu (pour allumer les canons). La colonne de la Déesse symbolise la ville de Lille, son courage et sa résolution lors du siège des Prussiens en 1792.

13. Faire briller le soleil sur la Grand’ place

Non ce n’est pas le Roi Soleil, ni même un porte bonheur pour garder le soleil même les jours gris. Au XIXème, l’horloger de l’enseigne Beau Soleil a décidé de surélèver le bâtiment d’un fronton qu’il fait décorer d’un soleil de cuivre doré. Juste pour le bling bling !

lille-grand-place-facade

14. Passer à table sur le quai de la gare

Autrefois gare de marchandises, la gare Saint Sauveur a été réhabilitée en 2009 (grâce à Lille 3000 encore !) pour devenir un lieu éclectique culturel et de fête. On y trouve une salle d’exposition, un potager urbain, un cinéma, avec une programmation jeune public, un restaurant… La programmation des ateliers pour enfants est très riche. Allez, tous en famille à « Saint So »!

gare-saint-so-lille-sculpture-ange-bebe

Dans une ambiance conviviale, bistrot/cantine, le restaurant est très abordable et vraiment délicieux.

restaurant-gare-saint-sauveur-lille

15. Manger au milieu des étals des Halles Wazemmes

lille-insolite-quartier-wazemmesAvec les arbres et fleurs et ses fresques colorées, Wazemmes est un quartier populaire agréable. On y vient surtout pour la Maison folie et les Halles, réputées pour le grand marché extérieur les mardis, jeudis et dimanches. Certains dimanches, il peut même y avoir jusqu’à 50 000 visiteurs. En y allant le samedi, sans le marché, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Les halles, c’est le rdv des habitants de ce quartier populaire. Poissonneries, charcuteries, produits régionaux, bio, commerce équitable… L’ambiance est très conviviale. On vient acheter ses produits frais et/ou boire un verre. On a donc décidé d’y rester manger. Un pain au stand du boulanger, quelques morceaux de fromage du nord au stand fromagerie « Coeur de Lille », des soupes délicieuses à l’épicerie équitable et pour accorder le tout, des bières artisanales. On a été très bien conseillées et on s’est régalées de ce repas typique, local loin des touristes et en toute simplicité.

plateau-fromage-du-nord-lille

stand-bieres-halles-wazemmes

16. Rester de marbre devant le mur de la cathédrale de la Treille

Je vous défie de rester de marbre devant la façade de la cathédrale de la Treille. Certains vous diront que cette façade moderne à l’avant d’un monument ancien n’est pas à leur goût. Qu’on aime ou pas, la performance architecturale est à souligner : 30 mètres de haut et 2,5 cm d’épaisseur de marbre ! De l’extérieur on ne se rend pas bien compte de la beauté de cette façade. A l’intérieur on voit toute la lumière traverser et animer le marbre de belles couleurs comme un vitrail géant. Cela fait partie des lieux insolites à Lille à voir absolument !

cathedrale-treille-lille

Mes bonnes adressesPour dormirPour mangerPour boire un verrePour goûterPour manger sur le poucePour le shopping

17. Suivre la vibration continue

La maison Folie Wazemmes est passée d’une ancienne fabrique de filature textile à un lieu citoyen et artistique. Le but étant de valoriser les cultures populaires et provoquer les rencontres. Cet ensemble culturel pluridisciplinaire est lui aussi né à l’occasion de Lille 2004 – Capitale européenne de la culture. Vestige du patrimoine ouvrier lillois, cette ancienne filature a été réhabilitée par l’architecte Lars Spuybroek, tout en maille et ondulation en rappel au textile. Sur place, on assiste à des spectacles (danse, théâtre, performances, cabarets…), des concerts, des expositions et des ateliers de pratiques artistiques. On retrouve le même esprit dans une autre Maison Folie au sein de l’ancienne brasserie du quartier Moulins. 

maison-folie-wazemmes-architecture

18. Se perdre dans un jardin de sculptures au LaM

A seulement 20 minutes de Lille, changement de décor. Le LaM, Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut se trouve dans un écrin de verdure de 2 hectares. Dix oeuvres monumentales, de Calder, Deacon et Picasso notamment, nous accueillent en offrant un avant goût de ce qui nous attend à l’intérieur du bâtiment.

lille-insolite-jardins-LAM

Le premier batiment de Simounet construit en 1980 a été agrandi en 1999 par l’architecte Gautrand de façon à recevoir la plus grande collection publique d’art brut en France. Le Musée présente actuellement plus de 7.000 œuvres des XXe et XXIe siècles. C’est un des plus importants musées d’Europe du nord. Des artistes de renoms y sont présents comme Braque, Miro ou Modigliani.

lille-insolite-musee-art-brut-LAM

Jusqu’au 11 juin 2019, Giacometti est à l’honneur. Célèbre pour ses silhouettes longilignes, j’ai redécouvert cet artiste à travers les 150 oeuvres exposées.

expo-giacometti-lam-lille

En plus de la librairie boutique, la bibliothèque, et le café en terrasse au soleil, vous pouvez profiter d’un espace atelier. Grâce aux ateliers artistiques proposés au LaM, vous vous prendrez pour un artiste, seul ou avec vos enfants. Une chouette initiative !

lille-insolite-ateliers-enfants-LAM

En cherchant des lieux et des activités insolites à Lille, vous serez obligés de passer à Roubaix. Cette ville accessible en métro ou en train en moins de 15 minutes du centre de Lille est une vraie pépite artistique. Rien à voir avec son passé de fabrique textile. Aujourd’hui le street art, les musées d’art, les bâtiments des années folles et les quartiers populaires se mélangent pour une ville cosmopolite et insolite.

19. Faire un plongeon artistique à la Piscine de Roubaix

Dans l’ancienne piscine art déco construite en 1932, le Musée d’art et d’industrie est une vraie découverte. Le lieu est vraiment insolite. On traverse les douches pour passer d’une salle à l’autre, on descend au bord du bassin en eau pour observer les sculptures. C’est un lieu à visiter absolument !

visite-insolite-piscine-roubaix-museepiscine-roubaix-rosace

camille-claudel-piscine-roubaix

En sortant de la Piscine, la célèbre gaufre Meert vous tend les bras. Et en plus il est plus facile de trouver une place assise ici qu’au salon de thé dans le Vieux Lille. Et les gaufres sont tout aussi délicieuses…

piscine-roubaix-musee

20. Au coeur de l’usine créative roubaisienne

Le temps d’une soirée, j’ai découvert la Condition Publique, un lieu hétéroclite en plein coeur de Roubaix. Loin de la simple salle de spectacle, c’est un nouveau type d’équipement culturel qui est proposé ici au croisement entre culture et innovation sociale, urbaine et environnementale. Cet ancien lieu utilisé pour le conditionnement des textiles, elle a été réhabilitée en manufacture culturelle pour favoriser l’échange entre art, patrimoine et mémoire.

lille-insolite-condition-publique-roubaix

J’aurai pu arrêter la liste à 20 activités insolites à Lille pour faire un compte rond mais l’Atelier Remyco est un lieu incontournable, qui vient tout juste d’ouvrir et on va certainement beaucoup en entendre parler cette année.

21. Essuyer les plâtres du nouveau temple du street art

A la fin du salon des blogueurs voyage, j’ai été invitée à découvrir les ateliers Remyco lors de la blockparty. Une sorte de pré-vernissage réservé aux copains. Ambiance détendue garantie ! Au milieu des gravats et la peinture fraiche je découvre ce nouvel espace dédié au street art. C’est au 32 Remy-Cogghe à Roubaix, dans les anciens locaux d’une usine de confection. Vous avez compris d’où vient le nom…

Plusieurs artistes issus du graffiti et du street art ont aménagé eux même 850 m² sur plusieurs niveaux. Ce qui crée une émulsion créative avec des ponts artistiques très intéressants.

Ce nouveau tiers lieu roubaisien est auto géré par les artistes. Il y a des ateliers, un coin peinture, bombe, menuiserie… Et même une cafèt. Fréquemment ils ouvrent leurs ateliers comme pour la Nuit des arts ou le Open Roubaix. Lors de ces journées ou soirées, vous pourrez rencontrer entre autres Freaks the fab, Roobey, Monsieur Voul…

ateliers-remyco-streetart-roubaix insolite-blockparty-streetart-remyco-roubaix

Vous connaissez d’autres lieux ou activités insolites à Lille, n’hésitez pas à les partager en commentaires !

 

Et le WAT dans tout ça?

Dans le cadre du WAT, salon des blogueurs de voyage, j’ai fait partie des petits chanceux sélectionnés pour le blogtrip organisée par la métropole Lilloise. Mon petit groupe a été guidé par l’équipe Lille 3000, et #Hellolille, dont Akeen, intarissable sur les anecdotes lilloises et Alex du Lam. Merci pour ces belles visites. Je tiens aussi à remercier les organisateurs du WAT, Florence et Xavier pour cette belle découverte du Nord et les belles rencontres autour du thème du voyage. Vous m’avez convertie au WAT. RDV l’année prochaine pour la 7ème édition du WAT !

blogtrip-lille

lille-grand-place-wat

 

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !
[5/5 - 1 avis]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.