Temps de lecture estimé : 4 minutes

Chez nous, qui dit piscine avant l’âge de 6 ans, dit brassard ! En 5 ans, avec minipétoulette on a eu le temps de tester de nombreux modèles d’aide à la flottaison (c’est le terme technique parait-il!) : des brassards avec un, deux ou trois boudins à gonfler, des gilets en mousse, des bouées, des frites, les ceintures flottantes, les bouées culotte… Aujourd’hui on teste une nouveauté qui nous a déjà conquis : la bouée-brassards Puddle Jumper.

bouée-brassards-puddle-jumper

La plage et la piscine c’est notre quotidien en vacances, surtout quand on a la chance de passer plusieurs semaines dans le sud chaque été. On profite des baignades minimum trois fois par jour matin/midi/soir, tellement que nos sorties piscine le reste de l’année sont anecdotiques.

Contrairement aux piscines surveillées, où il n’y a aucune noyade. Les statistiques concernant les piscines privées me glacent le sang. Même dans l’eau avec un adulte, je ne laisse pas mes enfants sans brassards. Je pense que c’est l’accessoire indispensable pour des baignades sereines et des enfants heureux comme des poissons dans l’eau. Je m’efforce à ne surtout pas leur transmettre mes peurs pour ne pas les angoisser et je les félicite à chaque petite victoire. Alors chez nous, les frites, les bouées, les bateaux pneumatiques ou autres accessoires qui peuvent se retourner sont obligatoirement combinés au port de brassards.

bouée-brassards-puddle-jumper

Malgré les cours de bébé nageur de minipétoulette et minipétoulet, on ne peut pas dire qu’ils soient des poissons dans l’eau, ils ont vite perdu le réflexe de nage des nouveau né. Alors il faut leur (ré)apprendre, leur faire prendre confiance, et les laisser libres de leurs mouvements. Minipétoulette sait déjà rejoindre le bord de la piscine depuis l’été dernier mais quelques cours de natation seraient nécessaires pour savoir vraiment nager.

bouée-brassards-puddle-jumper

Les brassards Puddle Jumper ont été testés par nos deux enfants (5 ans et 20 mois) avec un modèle fée princesse rose et un modèle requin vert.

Facile à enfiler et confortable, ils glissent très bien sur les bras. Les brassards ne serrent pas les bras et sont bien maintenus par le système bouée ventrale et l’attache dorsale. C’est un gros avantage par rapport aux brassards gonflables pour lesquels tu as le choix entre soit leur faire un garrot, avec le bras trop serré soit prendre le risque qu’ils en perdent un au premier plongeon.

Tu n’as pas besoin de les gonfler, ils sont en mousse recouvert de tissu. Minipétoulet adore les mettre même s’il ne va pas dans l’eau, une sécurité supplémentaire à la plage. Il est à l’aise et ne cherche pas à les enlever. J’imagine donc que cela ne le gène pas dans ses mouvements.

bouée-brassards-puddle-jumper

La bouée-brassards Puddle Jumper laisse l’enfant libre de ses mouvements tout en maintenant la tête hors de l’eau (même sur le dos !).
De plus c’est très sécurisant, car avec la ceinture ajustable dans le dos l’enfant ne risque pas de glisser ou de l’enlever seul. Et comme elle est en mousse, elle ne risque pas de se dégonflée sans qu’on s’en aperçoive. 

Les brassards sont recommandés entre 15 et 25 kg. En effet, nous avons testé avec minipétoulet 11kg, la flottaison n’est pas optimale (l’eau lui arrive juste à la bouche). mais par contre c’est très rassurant car il ne se retourne pas et les brassards ne glisse pas. Dans tous les cas, on est toujours dans l’eau avec eux !

Ils sèchent assez vite au soleil (5 minutes). Par contre, je les trouve assez volumineux une fois fermés. Difficile à caser dans un sac, surtout si tu as 2 paires de brassards.

Et toi, avec quel accessoire tu équipes tes enfants pour la baignade?

Plus d’informations :

  • Marque : Sevylor
  • Tarif : 22€90
  • Liste des points de vente
  • disponible en plusieurs coloris et motifs

Produits offerts. Merci

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.