Temps de lecture estimé : 5 minutes

J’ai longtemps hésité à raconter cette partie de notre voyage en Slovénie en famille car nous avons été très déçus contrairement à d’autres personnes avec qui nous avons pu échanger nos impressions.

Donc ce récit est notre propre expérience, Pula vous a peut être ouvert les bras, mais pas à nous… à cause de la saison? de la pollution? de la canicule? des enfants fatigués après 2 semaines de camping peut être?

Retrouvez tous les détails de notre roadtrip en Slovénie avec les enfants dans notre série d’articles :

Arrivés à l’entrée de la ville par les zones de logements sociaux, d’importants embouteillages nous permettent d’admirer le port industriel spécialisé dans la construction navale et les nombreux travaux d’aménagement. L’accueil de la ville n’est pas très chaleureux! Le manque de stationnement rend la ville étouffante de pollution. Ça nous rappelle Gênes en Italie. On pique nique dans une aire de jeu aux odeurs douteuses où se côtoient enfants, SDF et jeunes rebelles qui squattent les toboggans. Difficile d’apprécier le moment. On finira de déjeuner sur un banc.

On se faufile dans les vieilles rues de la ville jusqu’au forum et le St auguste. L’empreinte romaine de l’antiquité est présente un peu partout il suffit de garder les yeux ouverts.

Le temple Auguste

Le temple Auguste nous a vraiment marqué par sa ressemblance avec la maison carrée de Nîmes. L’influence romaine a marqué toute la Méditerranée durant l’antiquité. Juste à côté l’hôtel de ville domine le forum (centre de la ville antique), très agréable avec ses terrasses ombragées.

L’arc des Sergius

Il fait plus de 35°C, beaucoup de monde, des odeurs d’urine et de bière n’aident pas à rafraîchir l’air. On se dirige alors vers l’amphithéâtre, les arènes, très bien conservées d’extérieur mais la visite intérieure est un peu décevante. Un point positif, l’entrée peut se payer en carte bleue en euro alors que la Croatie vient d’entrer dans l’union européenne et ne fait pas encore partie de la zone Euro.

Les arènes au 1er siècle pouvaient accueillir 23000 spectateurs! impressionnant!

Malgré tout l’intérêt de minipétoulette pour l’archéologie, je pense que les arènes ne l’ont pas marquée. Elle na pas réussi à se rendre compte de l’impact d’un tel monument. On aurait dû prendre les audio guides car aucune autre aide à la visite n’est proposée. Seuls 2 petites salles présentent des armures des gladiateurs et des images de fresques datant de l’antiquité. Le soir des spectacles de gladiateurs sont proposés dans l’enceinte des arènes mais nous n’avons pas vraiment compris comment ça se déroulait car les gradins de pierre complétés d’un parterre de chaises en plastique sont tournés vers une estrade avec un fond de toile. Un film? un spectacle sur scène ? Pas vraiment engageant.
A peine 2h plus tard nous repartons de cette ville qui ne nous a pas vraiment marqué.

Direction Fazana pour se rafraîchir.

L’ambiance est plus familiale. Les plages sont de pelouses et gravier avec quelques arbres parsemés pour profiter de la plage même avec les bébés. Chaussures d’eau recommandées. Le bord de mer est bondé mais le rafraîchissement est apprécié.
Après un petit plouf on visite rapidement cette petite ville charmante aux influences italiennes. L’intérêt du point de vue est d’être juste en face des îles de brojani. Malheureusement il sera trop tard pour prendre le ferry et les découvrir. Une prochaine fois….

En chemin nous décisions d’écourter notre séjour d’une nuit. Plusieurs raisons :

  • une alerte à la canicule vient d’être lancée. Plus chaud avec un bébé de 8 mois c’est insupportable pour les siestes et les balades
  • les moustiques (vampires) Slovènes ne trouvent plus un centimètre de ma peau pour me sucer le sang. J’ai compté 86 boutons. Je me suis dévouée pour ma famille, minipétoulet n’en a aucun.
  • notre réservation pour une nuit en auberge de jeunesse à Ferrara (Italie) a pu être avancée.
  • nos parents n’ont pas vu les enfants depuis 2 mois et nous attendent à 1500km d’ici avec des vrais lits, la climatisation et la piscine.

Donc en route vers l’Italie et Ferrara !

Bilan : Pula a gardé les traces de ses vestiges romains malheureusement, l’accueil touristique n’est pas adapté et le fond industriel est très présent. Nous avions initialement prévu de rester 2 jours aux alentours de Pula, je ne regrette pas de n’y avoir passé qu’une seule journée. Fazana entre station balnéaire familiale et le départ vers les îles très prisées de Brojani, est une étape à ne pas manquer pour y passer la journée.

Récapitulatif de notre journée en Croatie :

  • 1 journée
  • Visite à Pula : centre historique, forum, temple Auguste, Arènes
  • Activités à Fazana : baignade

Prochaine et dernière étape de notre roadtrip en Slovénie en famille : Ferrara en Italie, la ville rose où le vélo est roi!

Découvrez la suite de notre roadtrip en Slovénie en famille :

Crédit Photo : La bougeotte en famille 2013

9 Comments

    • Pula se repose beaucoup sur son patrimoine, mais de nombreux vestiges sont laissés à l’abandon malheureusement!

    • Comme quoi les photos ne sont qu’une image à un instant T à travers l’oeil d’une seule personne. Si on rajoute les autres sens, l’émotion n’est plus la même!

    • C’est l’avantage de voyager sans impératif, avec un plan B, C voire même D dans certaines situations! Merci 🙂

  1. Pingback: Slovénie avec les enfants #1 : 1ère étape de notre roadtrip en Bavière, Sud de l'Allemagne - La bougeotte en famille

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.