La rentrée est déjà passée, les premières pluies ont fait leur grand retour. C’est donc un peu nostalgique que je m’attarde sur le récit de nos vacances ensoleillées avant de vous raconter la première rentrée de la minipétoulette.

Chez la bougeotte en famille, cet été, nous avons décidé de rester à un point fixe pour éviter les complications de la grossesse. Pas de voyage itinérant à vélo cette année! Notre destination : Montpellier.

Autour de Montpellier, croyez moi, la plage n’est pas la seule activité possible. Bien au contraire!

Cela nous a permis d’avoir des vacances à multiples facettes. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, nous n’avons mis les pieds à la mer que 3 fois. Originaires du sud, nous sommes habitués à quitter les plages dès que les touristes arrivent de fin juin à fin août.

Voici quelques idées pour occuper les vacances avec une femme enceinte (marche limitée et sieste obligatoire) et un enfant de 3 ans (sieste encore conseillée pour éviter les crises de fin de journée). De quoi vous donner des idées pour vos prochains weekends pour profiter de l’été indien :

  • Des vacances découverte des traditions locales
  • Des vacances découverte des animaux
  • Des vacances sportives
  • Des vacances découverte du patrimoine régional
  • Des vacances culturelles
  • Des vacances farniente au bord de l’eau

Des vacances découverte des traditions locales

La cueillette de la saladelle, fleur du guardian (cavalier camarguais), s’effectue de juillet à septembre. Cette petite fleur bleutée pousse au abord des étangs, l’occasion d’une petite balade à vélo au bord de l’étang de l’Or (sud de Montpellier).

 

Les fêtes de villages sont nombreuses l’été (particulièrement au mois d’Août). Elles s’enchainent toutes les semaines, les unes après les autres jusqu’à la fin de l’été.  La plupart se limitent à des courses de taureaux dans les rues (enciero) ou des animations dans les arènes (taureau piscine, course camarguaise).  Mais ce que péfère minipétoulette, ce sont les abrivado et les bandido  (passages des taureaux et des vachettes escortés par les gardians dans les rues du village). Cette année, nous avons réussi à nous organiser pour découvrir la journée à l’ancienne de la fête de Mauguio.  La matinée commence par un rassemblement de vélos, tracteurs et autres calèches pour se déplacer du village au pré. Un petit déjeuner est ensuite offert au pré à tous les costumés d’époque. Ce rassemblement est l’occasion de démonstration de ferrade (marquage au fer des taureaux pour l’identification des troupeaux par manade).  Et pour finir, le moment que nous avons attendu (trop attendu), c’est la gaze, la traversée de la rivière du troupeau de taureaux. Malheureusement cette année, il y a eu une échappée juste avant d’arriver aux abords de la rivière.

 

 

Des vacances découverte des animaux

A Saint Gely du Fesc, nous avons découvert un parc animalier en semi-liberté, le parc de Coulondres. Super pour un goûter. Les chemins sont naturels et escarpés, ce qui en fait tout leur charme (les baskets sont de rigueur). Et les enfants se prennent rapidement au jeu, chercher les biches (les bambis, le papa bambi et la maman bambi comme le dit notre minipétoulette). En seulement 10 minutes (à croire qu’elles nous attendaient) on repère 2 biches, que nous avons suivi pour la découverte du parc. Nous n’avons pas fait le tour des 18 hectares mais apparemment il y a d’autres animaux en semi-liberté (moutons, chèvres, lapins…).

Le Zoo du Lunaret, à Montpellier, est notre balade préférée  pour les goûters. Nous y avons nos habitudes depuis que notre minipétoulette a 6 mois.  C’est un parc ombragé, agréable et naturel. Du fait, qu’il soit gratuit (un des rares en France d’ailleurs), c’est l’endroit idéal pour les joggeurs et les balades familiales du dimanche.  Cette été, nous avons eu la chance (merci tatie Nini, qui travaille au zoo) d’attendre la fermeture des enclos pour les soins des girafes et des rhinocéros. C’est la première fois que nous approchions les girafes d’aussi près(encore mieux qu’un safari!). On a pu se rendre compte qu’on passait facilement debout entre leurs jambes (1m80-2m) et que leur longue langue noire ( de 30 cm tout de même) leur servait à enrouler la nourriture jusqu’à leur bouche, comme les trompes d’éléphant. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les rhinocéros, si impressionnants (3 tonnes pour les mâles) sont en fait de gentilles vaches. Le plus dangereux reste de ne pas se faire coincer le bras contre les barreaux en les caressant. Une belle découverte, des moments inoubliables!

 Lors de nos vacances d’été, nous en avons également profité pour découvrir les nouvelles structures pour les petits. Parmi elles, Les petits fermiers, à Lansargues, tout près de Montpellier. Un parc animalier où se côtoie, animaux de la basse cour, âne, poney, lama, chèvres… et des activités ludiques pour les enfants (mini potager, découverte des plantes aromatiques, pêche, trampoline, parcours aventure…). Une après-midi où tout le monde en a bien profité.

Des vacances sportives

En été, au bord de la Méditerranée, on pense trop souvent à la plage alors que l’arrière pays est « un peu » moins visité et l’air y est plus frais. L’occasion rêvé de faire un tour de Canoé. Les locations ne manquent pas  en bord de route dans les Gorges de l’Hérault. Après avoir effectué une recherche intensive pour pouvoir faire du canoé avec un enfant de moins de 6 ans, nous avons enfin trouvé notre bonheur chez le loueur Canoé Rapido à St Guilhem le désert. Le parcours s’effectue en boucle sur 4 km sans descente de rapide juste avant un barrage, ce qui sécurise les petits aventuriers à partir de 4 ans. A noter, l’accès à la rivière est facilitée par un parking, ce qui n’est pas toujours le cas. Une belle journée en famille!

On était partis pour une randonnée pédestre au bord du Lez entre Agropolis et Castelnau ( 8km aller-retour), mais finalement la chaleur et l’heure tardive a transformé la rando en balade. Un petit coin de paradis, isolé du stress de la ville.

Des vacances découverte du patrimoine de la région

Minipétoulette a sauté sur l’occasion quand elle nous a entendu parler d’Avignon. Ni une ni deux, nous voilà partis pour danser sur le pont de Benezet, plus communément appelé Pont d’Avignon. Une petite balade au palais des Papes, en passant par les jardins et les remparts, n’ont pas suffi à satisfaire la demoiselle. Pour gagner un peu de temps, nous avons tenté le remake « SOUS le pont d’Avignon… » mais la minipétoulette ne s’est pas laissée berner et nous avons dû tous monter SUR le pont pour danser comme çaaaa!

Des vacances culturelles

Profitant de la canicule, nous sommes partis à la montagne. Et oui, la région de Montpellier a aussi sa montagne! A un peu plus d’une heure de Montpellier, le Mont Aigual offre un panorama imprenable sur la mer. L’été on se baigne dans le lac ou la rivière et l’hiver on y fait de la luge ou du ski (pour les années de forte neige). Nous en avons profité pour visité le musée de la météo à l’observatoire du Mont Aigual. Un parcours ludique pour les enfants avec des video, des quizz, des expo photos et des maquettes… C’est ainsi que la minipétoulette nous expliqua que les nuages se former « quand l’air chaud monte dans le ciel ». Elle a tout compris! D’autres questions lui sont venues par la suite comme « qui souffle le vent? » ou « pourquoi les étoiles nous suivent jusqu’à la maison? ». Une curiosité scientifique à la portée d’une petite fille de 3 ans 1/2. Pendant le weekend, nous avons profité de la nuit des étoiles filantes. Loins de toutes agglomération, la nuit noire était parfaite, la voie lactée dessinée une longue traînée blanche dans le ciel et les étoiles étaient inombrables. Une nuit magique où nous avons cumulé un quota de 5 étoiles filantes repérées. « Oh j’ai vu une étoile tomber par terre » s’exclamait la minipétoulette.

Deux expositions ont retenu mon attention en plein coeur de Montpellier. La première, celle d’Hervé Di Rosa, célèbre artiste sétois, qui expose au Carré St Anne (ancienne église splendide), son travail de sclupture sur bois et bronze en collaboration avec des tribus africaines. Le mélange entre les traditionnels fétiches africains et les robots occidentaux ont captivé la minipétoulette, qui a reconnu « Wall-E » et « Kirikou ». L’exposition d’Hervé di Rosa se tient au carré ste Anne jusqu’au 14 octobre. La deuxième exposition au pavillon Populaire en face du Musée Fabre, appelée « Au bonheur des fleurs » (jusqu’au 21 octobre) n’a intéressé que moi, amatrice de photo. En effet, l’exposition met en avant, des techniques de photos de divers artistes de toutes nationalités, qui subliment les fleurs les plus communes, comme le coquelicot ou la tulipe noire. Des oeuvres que je verrai très bien dans mon « chez moi ».

Des vacances de farniente au bord de l’eau

Je vous rassure il y a eu aussi pendant ces vacances, des moments de calme au bord de l’eau. La bougeotte en famille sait aussi se poser quand il le faut! A la mer, à la piscine ou dans le hamac. Que c’est bon de profiter!

 

Les vacances me paraissent déjà loin et vous?

3 Comments

  1. Je viens de tomber sur votre blog au bon moment car je descends passer quelques jours à montpellier avec mon p´tit chou de 12 mois et je ne savais pas trop quoi faire.
    Maintenant j’ai pleins d’idées!
    Merci!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.