L’émission Zone interdite de dimanche dernier sur M6 a jeté un pavé dans la mare avec son sujet les mères au bord de la crise de nerf.

Au premier abord, en lisant le titre de l’émission, on pense à la dépression post-partum, dont toutes les primi ou multipares ont déjà entendu parlé. Mais là, M6 est allé un cran plus loin, beaucoup plus loin, jusqu’à la folie des mères. Ces mamans qui frôlent la schizophrénie, qui vont jusqu’à délaisser, maltraiter voire même tuer leurs enfants. Des cas extrêmes (heureusement d’ailleurs) auxquels il m’est difficile de m’apparenter.

Alors, oui, moi aussi, je trouve que c’est une bonne idée d’en parler, de lancer le débat sur ce tabou. Mais pourquoi les medias présentent-ils toujours le côté sombre des sujets? Je pense qu’il aurait été plus utile, à la grande majorité des femmes (et de leur conjoint souvent ignares), de voir un reportage sur les associations qui aident au soutien des mères après leur retour à la maison comme il a été évoqué à la fin de l’émission.  Je préfère savoir qu’il existe des solutions plutôt que de voir que des mères peuvent tuer leur bébé dans le micro-onde, dans une machine à laver ou en les étouffant dans leur sommeil.


Pour finir, je trouve que le titre de l’émission est mal choisi. On ne parle pas ici de mères au bord de la crise de nerf (comme nous l’avons déjà été toutes parfois), mais plutôt d’une minorité qui passe à l’acte. J’aurai plutôt choisi comme titre : ces femmes qui se battent pour être ou rester mères. Qu’en pensez-vous?

De nombreuses blogueuses ont réagi à ce sujet, je vous laisse les découvrir.

Si de nouveaux articles arrivent faites moi signe je mettrai à jour la liste.
Et vous, vous en pensez quoi?

 

 

 

 

 

6 Comments

  1. En effet, les associations auraient pu être mise un peu plus à l’honneur, même si je pense qu’il n’est pas toujours simple de se dire « Oui, j’ai vraiment besoin d’aide »
    Il peut y avoir une certaine fierté à se dire qu’on s’en sortira seule.
    Il est déjà tellement honteux de dire qu’on a donné une fessée à son enfant … alors avoir que parfois on a envie de le tuer, j’imagine que c’est très dur.

  2. Hello, je trouve aussi que le titre est trompeur, le sous titre aussi « quand l’amour maternel dérape », il ne s’agit tellement pas de ça. J’ai lu des conversations inquiétantes sur facebook, je pense que l’amalgame ne fait pas de bien au sujet…. J’ai publié ce matin aussi 🙂 http://www.babypop.fr/archives/2012/03/27/23864757.html

  3. Comme Lexou je n’ai pas eu envie de regarder.

    Et puis j’ai quand même zappé sur la fin de l’émission et j’ai découvert cette femme qui avait étouffé ses 3 enfants… Bref je te passe les détails…

    Par contre c’est vrai que dans l’échange final, une invitée disait que l’instinct maternelle n’existait pas et que chaque femme apprend plus ou moins facilement la maternité ! Ce qui fait écho en moi !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.