Trop impatients de savoir si j’étais enceinte ou pas, le 24 juillet je faisais un premier test… si j’étais bien enceinte un petit + devait apparaître…

En voyant le test ci-dessous,  j’étais sûre que c’était bon. En plus, depuis quelques jours je me sentais bizarre, c’était un signe… mais le Padré doutait. Je tournais le test dans tous les sens, changeais l’orientation de la lumière… rien à faire il ne voyait pas ce petit +!

Alors pour en être sûrs et certains, 3 jours plus tard, je faisais à nouveau un test… mais là plus de doute possible, je n’ai même pas attendu le délai de 5 minutes pour apporter le test au Padré en criant « tu vois, je te l’avais bien dit…. » et c’est comme ça qu’à 3 jours d’intervalle on avait appris l’existence de mini pétoulette… et on partageait notre bonheur  dans les bras l’un de l’autre, tout ému de commencer cette nouvelle aventure.

L’annonce à la famille

Après avoir passé la 1ère échographie (à 7SA), nous avons décidé, le Padré et moi, d’annoncer à la famille qu’au printemps 2009 nous serions 3.

Après avoir passé quelques jours chez la belle famille, les indices étaient difficiles à cacher : « Quoi? tu prends du jus de pomme à l’apéro! », «Toi qui fumais comme un pompier, tu as arrêté ?» «C’est pas normal que tu passes ton temps à dormir et manger…. ».

Pour officialiser l’annonce, nous leur avons offert un petit cadeau… Ma belle-mère s’attendait à un paquet de café Grand mère comme dans la pub… et ben non, on leur a offert un jeu de carte, assez explicite :

52 activités à partagefr avec vos petits-enfants

Du moins, on pensait que ce serait explicite… Mon beau-père a ouvert le paquet et regarder quelques cartes. Au bout de quelques minutes, pas de réaction, alors Le Padré a annoncé   « On est enceintes, on va avoir un bébé! ». Et là ma belle-mère nous a explosé les tempans pendant 3 minutes en criant « je le savais, j’en étais sûre, tu vois, je te l’avais dit…aaahhhh! » Tout le monde était ravis!

Quelques jours après, rebelote avec mes parents.

Pendant l’apéritif sous le patio, on a offert le même jeu de cartes à mes parents. Pendant qu’ils ouvraient leur cadeau, mon frère et ma soeur découvraient le leur : l’histoire de « petite grenouille »…

Tout le monde était sous le choc… ces derniers mois, ils n’avaient pas eu le moindre indice… la surprise était totale!.

Après quelques minutes, nous avons eu droit à pleins de bisous et de félicitations… ouf…tout le monde était ravis!

Mon père a ajouté « vous auriez pu nous prévenir… pour qu’on se prépare un peu! » Ben justement vous allez avoir 8 mois pour vous préparer… Une semaine après, mon père  crié sous tous les toits qu’il allait être papy.

Juste après l’annonce, ma mère est rentrée à la maison, je l’ai suivi pour lui demander « 47ans c’est pas trop jeune pour être mamie? », elle est était très émue et on a pleuré de joie dans les bras, l’une de l’autre…

L’annonce aux copains

L’annonce aux copains s’est faite petit à petit… difficile de réunir tout le monde entre Montpellier, Paris, Toulouse, Nice pendant les vacances d’été!!

Les amis proches mais éloignés par la distance ou les vacances ont été prévenus par téléphone… ce qui a permi d’éviter les chocs émotionnels mais qui nous a fait perdre quelques décibels d’audition!

Ceux qui étaient sur place (à Montpellier pendant l’été ou à Paris à la rentrée) ont appris l’heureuse nouvelle entre le 2ème et le 3ème mois. Il est vrai que les dernières semaines, le Padré et moi, avions mis en place un stratège efficace. Pour ne pas éveiller les soupçons, nous avions prévenu que nous profiterions des vacances pour arrêter de fumer. Concernant l’alcool, c’était plus complexe : il fallait que je fasse croire que je buvais du vin et/ou alcool sans en ingurter une goutte… pour se faire, une seule solution, papa s’est dévoué ! Il buvait mon verre en même temps que le sien sans que personne sans aperçoive! Résultat : un Padré tout bourré!

Pareil pour les repas, passer à table devenait un vrai calvaire pour moi avec les nausées, comment manger quand on a envie de vomir? Réponse, on fait semblant de faire gouter au Padré tout ce qu’on mange ! Résultat : un Padré tout gros!

Et pendant toute la grossesse le Padré s’est imaginé devoir finir mes assiettes et boire pour 2…il en a tellement bien profité que lui aussi a pris 7 kilos en 9 mois!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.