Tout comme certaines vous disent « qu’est ce que j’étais bien enceinte… » d’autres vous diront :

« travailler enceinte, ne m’a pas du tout déranger » ou « J’ai bossé jusqu’à la veille de mon accouchement » ou « j’étais plus produtive, créative, concentrée… quand j’étais enceinte ».

Pour d’autres comme moi, ça a été le calvaire mais on préfère se taire pour ne pas faire baisser le taux de fécondité de la France.

Je commence la liste par les 80km de trajet par jour en voiture soit 1H30.

1er trimestre : nausées, dégout, reflux, aigreurs, crampe d’estomac, hémorroïdes, fatigue, constipation =>+2kg

Adaptation au travail : boire beaucoup, faire des aller-retours fréquents aux toilettes, manger des aliments sains entre les repas (galette de riz, pomme, jus de raisin…)

2ème trimestre : nausées, dégoût, reflux, aigreurs, crampe d’estomac hémorroïdes, fatigue, constipation+ rétention d’eau, bouffée de chaleur, réveillée à 5h par les coups de pied (merci Pétoulette), compression du diaphragme (impression de ne plus pouvoir respirer), pression sur la vessie, choutouillement des côtes par les petits pieds, saute d’humeur =>+18kg (je vous rassure dont 10kg de rétention d’eau),

Adaptation au travail : Boire beaucoup, toujours faire des aller-retours fréquents aux toilettes, changer de position assise fréquemment, quasi allongée (pour dégager le diaphragme et pouvoir respirer), les pieds relevés dès que possible (devant un ordinateur, mieux vaut avoir les bras longs au sein propres!), manger le dessert pour le goûter.

Entre midi et 2, allonger vous par terre les jambes relevées sur une chaise, le dos est soulagé. Ou gonfler votre ballon et faites des mouvements de bassin avec le dos bien droit. Ainsi vous participerez à la vie du service en faisant marrer vos collègues… fous rires garantis!

Au mieux demandez à BigBoss de pouvoir travailler à domicile (si votre métier vous le permet) une fois par semaine.

Mise en garde particulière : A la réponse « personne ne m’a jamais demandé ça avant le 6ème mois de grossesse » vous pouvez devez alleer voir le medecin du travail et en parler à votre gynéco pour trouver une solution d’aménagement de votre temps. Ce que je n’ai malheureusement pas fait!

J’avais en tête à ce moment-là d’être promue comme il se doit étant donné mes résultats fulgurants de l’année en cours… Mais quenéni, je suis entrée dans le cercle vicieux de la maman qui veut se surpasser à la fin de sa grossesse pour montrer qu’on peut TOUT faire même enceinte.

Or il ne faut pas se leurrer. Etant donné que vous dormez moins, que vos hormones vous travaillent, vous êtes MOINS efficace! Tout le monde le sait sauf VOUS! Vous ne comprenez pas pourquoi il vous faut autant de temps pour boucler ce dossier alors vous faites des heures sup. Votre aménagement du temps de travail (20mn de moins /jour dont toute salariée enceinte a droit) passe par 2h sup/jour!

Après avoir assuré vous RDV client aux quatre coins de la France entre le 5ème et le 6ème mois de grossesse sans même l’aide de BigBoss pour porter votre laptop pour gravir les escaliers des gares et parkings…. je suis arrivée HS! Virus sur virus (angine, gastro, rhino, sinusite, bronchite… sympa d’être enceinte en plein hiver!), je n’arrive plus à prendre le dessus.

Moi qui n’ai jamais été arrêtée en 3ans, après plusieurs arrêts de quelques jours par-ci quelques jours par-là, mon doc m’arrête définitivement à 6mois1/2.

Je reste donc bien au chaud… pour travailler! Qui dit « pas d’organisation de remplacement », dit « pas de remplacement », donc à moi de gérer toutes les merdes sur mes dossiers à distance.

ERREUR!! Ne JAMAIS accepter du travail à domicile quand vous êtes enceinte! Quelle sera la limite? La veille de votre accouchement? une semaine après la naissance de la Pétoule? Le travail à la maison c’est souvent obligé pour progresser dans votre ambition professionnelle mais enceinte c’est INTERDIT!

En résumé, pour une organisation du travail réussie :

– 1ère chose à faire : demander à votre Bigboss d’alléger vos dossiers, de vous débarrasser des dossiers à long terme ou demander la mise en place immédiate d’un backup, éventuellement de pouvoir travailler une journée à domicile. S’il refuse, demandez à partir de quand cela sera possible sous quelles conditions… restez POSITIVE!

– renseignez vous pour connaître les conditions de la femme enceinte de votre convention collective (réduction de temps de travail, RDV médicaux à prendre sur votre temps de travail)

– n’attendez pas de ne plus sortir la tête de l’eau pour en parler. Vos collègues aussi gentilles et compréhensives ne vous aideront pas à aménager votre temps, parlez en à votre gynéco, medecin traitant et medecin du travail. Il y en aura bien un à l’écoute…

 


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.